Notre approche

L’atelier d’architecture environnementale assure la maîtrise d’œuvre de projets de constructions écologiques et saines, d’architecture solaire ou de restaurations dans le respect du patrimoine. L’atelier intervient pour des marchés publics et privés en France septentrionale et ailleurs suivant une démarche de qualité environnementale et sociale (conception bioclimatique, éco-bioconstruction, démarche HQE).


DÉROULÉ d'un projet

A chaque phase de conception et de réalisation du projet, l’architecte éco-concepteur met en application une démarche qui assure la cohérence de l’approche environnementale.

 

PHASE 1 / LE PROGRAMME

Lors de l’élaboration du programme de travaux, l’architecte éco-concepteur peut intervenir dans la définition du cahier des charges environnementales afin de déterminer les critères principaux et les niveaux de performances attendus

PHASE 2 / L'ESQUISSE

Le préalable à toute esquisse est l’approche sensible du lieu.

L’architecte éco-concepteur peut alors réaliser :

/ un abaque d’ensoleillement avec les effets de masques de la végétation ou des constructions voisines

/ une vue panoramique du site mettant en évidence les liens visuels avec l’environnement

/ l’analyse structurelle du site ou sitologie (les lignes de force, les points majeurs, les faiblesses)

/ les mesures de l’environnement électromagnétique

PHASE 3 / L'AVANT PROJET

L’architecte éco-concepteur s’appuie sur les principes de l’architecture bioclimatique, sur les techniques propres à la construction écologique ainsi que sur l’approche environnementale. L’élaboration du projet est un authentique acte de création, la recherche d’une synthèse des attentes du maître d’ouvrage et des qualités du site. Dans cette recherche, la réalisation d’un volume 3D ou d’une maquette est un outil essentiel, ainsi que tout autre moyen de création, couleur, écriture, etc.

PHASE 4 / LE PROJET

Pour l’approfondissement du projet, l’architecte éco-concepteur réalise une étude thermique bioclimatique prenant en compte les apports solaires et les apports internes. Il détermine les techniques et matériaux utilisés suivant leur bilan énergétique durant leur cycle de vie et leur impact sur l’environnement et sur la santé. L’estimation du montant des travaux peut aussi être étendue à l’estimation du coût global intégrant dépenses énergétiques, dépenses d’entretien et une évaluation des impacts globaux du projet.

PHASE 5 / LES TRAVAUX

Durant la période de préparation des travaux, l’architecte éco-concepteur rédige la charte de chantier à faibles nuisances. Ces critères peuvent aussi être intégrés aux marchés de travaux. Il participe à la mise en œuvre des techniques expérimentales le cas échéant. Il s’assure de la mise en œuvre des matériaux et techniques environnementales suivant les règles professionnelles pour la pérennité de l’ouvrage.

PHASE 6 / VIE DU BÂTIMENT

Un suivi des performances thermiques, phoniques et énergétiques peut être prévu dans la mission de l’architecte éco-concepteur.

Pour le contenu habituel des missions de maîtrise d’œuvre, se référer aux modèles de contrat type de l’ordre des architectes > architectes.org